Reservoir Frogs : DR2 Indoor retour

LUZARCHES 2014 LUZARCHES 2015, les années se suivent mais ne se ressemblent pas… ou presque.

En tant que volontaire désigné à l’unanimité pour rendre compte du week-end du 21/22-02-2015 phase retour indoor, voici mon compte rendu.

J’ai donc l’honneur de vous rendre compte des faits suivants :

Alors que l’année dernière nous quittions (pour ceux qui y étaient) LUZARCHE tête basse et queue entre la jambe (pour ceux qui en ont), avec zéro match gagné (enfin si, un, suite à une disqualificationn alors qu’on avait pris une br…), nous avions à cœur, pour cette phase retour, de poursuivre sur la lancée de l’aller.

Quelques changements dans la team, Ghildas et Rémi sont de la partie et Bachi nous a rejoint  le dimanche pour le deuxième et troisième match du dimanche.

Valérie a cédé sa place de capitaine à Rémi.

SAMEDI 21/02/2015

Nous arrivâmes, pour notre premier match au gymnase un peu à l’arrache, il faut bien le dire, dû à certaines causes indépendantes de notre volonté (enfin presque).

Après un échauffement éclair d’une petite dizaine de minutes, nous commençons notre premier match.

 

MATCH 1 : La vie en rose !!! Celle du maillot de nos adversaires !!!

Nous retrouvons à cette occasion les FLY DISC R 2 que nous avions déjà battu à la phase aller. C’est avec un sentiment de revanche pour les FLY DISC R 2 que le match commence, mais pas de chance, le premier point est pour nous sur un réception de Josééééé.

Un match accroché, où chacun réplique coup sur coup mais les roses prennent, au final, un léger avantage au score, et nous voilà mené. Allons nous perdre ce premier match ????

Ha que nenni !!!

Un collectif retrouvé, une envie de ne pas perdre ce premier match, un jeu simple… où pas et voilà le travail, nous recollons au score, nous égalisons, nous dépassons et au final nous gagnons 7 à 5 face à la ville de la pucelle.

Bon l’honneur est sauf, un de vraiment gagné par rapport à l’année dernière.

 

MATCH 2 : Laisse le soleil briller

Sur proposition, il a été décidé de procéder, dès le départ, à la mise en place de la défense de zone contre l’équipe des LITTLE TEAM SUN SHINE.

Bon, comment dire ça ??? La zone, notre zone, et ben elle a pris l’eau de toute part et nous voilà déjà à 3-0 pour les SUN. A partir de ce moment, on repasse en individuel et là, ça va mieux, on arrive à mieux jouer et on remonte même au score, avec l’espoir de gagner dans le CAP. On les fait douter. Mais voilà, le «  rêve » fut brisé avec un défaite 9 à 7 et beaucoup de frustration suite à de nombreux calls.

REMARQUE : Sur ce match, la moufle d’or est attribuée à………. Valérie pour son beau pull drop dans notre zone. Bravo Valérie !!!!

Et c’est sur ce second match que nous finissons la journée.

 

Nico, Juliette et Valérie s’en vont vers d’autres cieux.

Marie, Ghildas, Rémi, José et votre serviteur nous rentrons chez nous avec Marie au volant.

Alors femme au volant, heureusement pas de mort au tournant cette fois ci, mais un chemin du retour qui nous a fait visiter ce beau département de la SEINE SAINT DENIS. Ce qui fut aussi l’occasion durant ce trajet, plus long que prévu donc, de nous raconter quelques blagounettes…

Bon heureusement qu’on est meilleur avec un frisbee car là, on a vécu le degré ZERO de la blague, du style, et je cite notre capitaine : « c’est un homme qui rentre dans un café et plouf ».

Alors moi ça va, j’ai compris mais si quelqu’un peut expliquer la blague à José, merci !

Où alors : « que disent des policiers quand ils voient un citron ?????

Pas un zeste !!! » Mais celle là je la trouve mignonne, mais bon je ne suis pas très objectif…

Quant à la blague de Marie, on l’attend toujours !!!!

Quant à Ghildas, pour des raisons X, et par décence, je ne citerai aucune de ses blagues.

Quant à José, dans le flot continu de paroles, je n’ai pas eu le temps de percevoir la blague.

 

DIMANCHE 22/02/2015

Alors comme on ne change pas une équipe qui gagne, et ben on ne change pas non plus une méthode qui gagne, et on fait un échauffement léger mais quand même plus «  intense » que la veille.

Et c’est parti pour les trois matches de la journée avec Denis, qui pour être avec nous ce jour là, a dû affronter 12h00 de voiture samedi et descendre de la montagne à cheval… vapeur.

 

MATCH 3 : ZEROGENE 2 ! où une zone qui gêne et qui est loin d’être érogène !

Nous sommes partis avec de bons sentiments et dans la lancée des matchs d’hier, mais voilà, un match totalement raté, une zone que l’on a pas su déjouer et une défaite sévère mais logique 10 à 4. No comment.

 

MATCH 4 : C’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire des grimaces !

Après cette défaite face au ZEROGENE 2, on va jouer contre les plus jeunes du tournoi, FU 3 avec une moyenne d’âge de 15 ans alors que nous, nous atteignons une certaine moyenne d’âge ou une moyenne d’âge certaine. Ces p’tits jeunes courent partout, ils courent vite, de véritables zébulons…

Bachi nous rejoint et nous fait profiter de sa semaine passées avec des activités finissant en «  ette », tartiflette, raclette, branl… et j’en passe et des meilleurs, puis là, avant le match, une scène surréaliste de comparaison de bedaine.

Mais revenons au match, d’entrée de jeu, on marque vite, leur fougue et vivacité sont compensées par notre patience et notre application à faire des choses safe et à notre rythme d’ancien. Mais en menant assez facilement, on a commencé à se sentir pousser des ailes et à vouloir jouer comme eux. Bien mal nous en a pris, les p’tits remontent jusqu’à égaliser et là, et là et là ben faut se sortir les doigts du c… et ne rien lâcher. Au final une bonne défense et des bons appels feront la différence pour marquer les points manquants dans le CAP et nous donner la victoire 8 à 6. Mais on s’est quand même fait peur.

 

MATCH 5 : On a vu rouge et on était dans le rouge !

Après cette victoire, reste le dernier match contre les FRISELIS 2 et leurs tenues rouges déparaillées non réglementaires, hein Ghildas !!! On a tout donné sur les premiers points, puis ensuite plus rien, ABSENCE TOTALE de stack, qui était haché (bon elle est nulle celle là). On ne se trouve pas, on drop et il n’en fallait pas plus pour que les FRISELIS remontent puis nous dépassent et file vers la victoire 9 à 5.

Faut dire aussi qu’avec leur tour de contrôle, faire des passes en longue et haute leur a bien servi, d’ailleurs nous perdons le dernier point là dessus.

A noter également LE point du match a été marqué par l’équipe adverse avec une superbe déviation réflexe suivi d’un catch en zone.

Sur ce match, il faut bien le dire et notre capitaine le dira, c’est une frustration, on avait le potentiel de gagner.

 

Alors que dire de ce week end ? Moins bien qu’à l’aller avec deux matches gagnés et trois perdus mais mieux que l’année dernière. Alors haut les cœurs et l’année prochaine on fera encore mieux !

 

TAO PAI PAI

PS : on a oublié de faire la photo d’équipe :(

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.