Championnat Indoor 2014-2015 – Frog Disc Section DR1 – Phase Aller 29 novembre 2014

La conquête du monde de l’ultimate reprenait son cours pour les frogs en ce samedi 29 novembre avec la reprise du championnat indoor qui se tenait à Paris en DR1 pour l’équipe 1.

 

Le championnat DR1 regroupe l’élite du frisbee mondial, la crème de la crème, jugez plutôt :

Ah Ouh Puc 2 – Frog Disc Section – Friselis – Revolution Air 3 – Hultic – Synoptic

Comme souvent avec ce genre d’évènement sportif ultra-médiatisé, la politique et le débat public s’invitent à la table de marque. Le tournoi est pris en otage par la grève des gardiens de stade, ces derniers refusant d’ouvrir le gymnase le dimanche.
Il s’agirait d’un conflit entre les Gardiens et la mairie de Paris portant sur l’ergonomie inacceptable de certains matériels et notamment des chaises qui ne seraient pas équipées d’appuie-têtes pour la sieste. D’autres sources disent que les gardiens sont mécontents de leur prime dominicale. A vérifier.

Quoi qu’il en soit, il fallait prendre des décisions, le planning étant prévu, comme d’habitude, sur 2 jours : samedi et dimanche. La Fédération Internationale a donc décidé de faire jouer l’intégralité de la compétition le samedi, soit 15 rencontres au total de 8h45 à 19h45 et 5 matches pour chaque équipe. De plus, les Frogs doivent faire le grand écart en jouant le premier et le dernier match.

L’état-major Frog ne goute pas à cette modification de dernière minute. 12 heures d’ultimate en mode marathon passe encore, mais un problème crucial surgit. Philippe, intendant de l’équipe nous fait part de ses inquiétudes :  » Merde, on a réservé le resto à 19h30, on fait quoi ? « .

C’est donc préoccupés et peu sereins que Frog Disc Section entame sa série de matches.

 

Synoptic

Eux sont réveillés, nous pas trop
Eux marquent des points, nous pas trop
Eux défendent, nous pas trop
Eux gagnent 9-6

Un démarrage très difficile, mais le direct à la face aura eu le mérite de nous réveiller pour le reste de la journée.

Hultic

Une bonne entame nous permet de faire un break dès le début. Nous sommes bien plus dynamiques que dans le premier match. Les deux équipes déroulent et le match s’équilibre jusqu’à 6-3. Après une nouvelle bonne phase défensive nous comptons 5 points d’avance et à partir de cet instant nous sentons notre adversaire lâcher prise. De plus leur meilleur handler semble légèrement blessé et tente des passes très difficiles. Nous restons très concentrés et le match se termine sur le score de 13 à 6 face à un adversaire que nous redoutions.

Ces deux premières parties nous confirment que nos performances dépendront avant tout de notre détermination en défense.

Revo

MVP du match : Mika

Mikael ne sent pas bien cette partie. L’équipe est trop confiante après la prestation du dernier match et il voit venir la défaite. En grand tacticien, il simule de manière spectaculaire une blessure à la cheville pendant l’échauffement. Nous verrons par la suite que c’était du flan mais sur le coup nous sommes très inquiets. Et voyant notre camarade rejoindre les gradins en boîtant, nous décidons avec émotion que nous allons gagner ce match pour lui, quoi qu’il en coûte.

La stratégie a marché et le match sera gagné de belle manière 11-6. Chapeau l’artiste !

Ah Ouh PUC

Une partie ultra serrée que nous parvenons à remporter au golden point 11-10. Comme prévu les parisiens nous ont proposé un jeu très physique et une défense de fer, mais nous étions également au rendez-vous dans ces domaines. Le match s’est joué à peu de choses, mais il faut avouer que nous avons eu de la réussite sur certaines passes en mode Ave Maria et sur quelques catches de l’espace.

Friselis

C’est une sorte de finale que nous allons jouer face à une équipe que nous connaissons bien mais qui nous a rarement réussis. Les Friselis sont d’ailleurs invaincus jusqu’ici et semblent jouer avec facilité.

Le match démarre mal et les versaillais nous punissent sur nos passes hasardeuses : 1-3
Ca s’équilibre par la suite et nous sentons que notre défense les gène. De belles D’s et quelques attaques limpides nous permettent de recoller à 5-5. La tension surgit des deux côtés et on assiste à un festival de turn-over qui nous est favorable. Le temps passe et nous menons 7-5 quand le cap 9 points est annoncé. Nous réussissons derrière une défense cruciale qui nous met à un point du match et qui nous évite de trop gamberger. Nous gagnons finalement 9-6.

Bilan

Nous sommes premiers à égalité avec Friselis. Nous sommes dans le coup pour la montée et la phase retour se tiendra en février face aux mêmes équipes.

A propos si vous êtres l’heureux propriétaire d’un gymnase, faites vous connaître auprès de la FFDF et demandez Gildas.

Bravo aux révo pour l’orga, c’était pas évident vu les circonstances et tout s’est très bien passé. Merci à Greg le 6ème homme dans les gradins, Mel et Jérome d’être passés nous voir.

Le repos du guerrier

Rendez-vous Au Moose Bar, établissement d’inspiration Nord-Américaine. On y sert la Canadian Strange Brew directement en carafe et on peut suivre en simultané 3 parties de football américain universitaire sur les 40 écrans LCD qui tapissent les murs en mangeant un bon burger. A noter la belle victoire d’Ole Miss face à MSU dans le célèbre derby du Mississippi 31 à 17.

 Great Stuff

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.